Clytia © Manolo Yanes.

 

 

Clitye, Klytie, ou Clytia, ou bien encore Clitia est, dans la mythologie grecque, une Océanide qui eut le malheur de s’éprendre d’Hélios, le Dieu Soleil, qui la délaissa.

Elle dénonça sa rivale à son père qui l’enterra vivante.

Mais Hélios ne revint pas pour autant et il ne resta plus à Clytia qu’à se poser sur un rocher pour suivre la course de son astre bien-aimé. Au bout de neuf  jours sans boire ni manger, elle se transforma en tournesol.

 

A l’heure d’ouvrir un blog, le choix d’un pseudo est très important. On voudrait justement, à travers celui-ci, marquer le chemin vers une transformation. Qui tourne définitivement la page du passé. C’est un sentiment heureux, de recherche de bonheur qui nous guide.

J’avoue que, de Clytia, j’avais oublié l’histoire en détail pour ne me souvenir que du fait qu’elle se changeait en tournesol. C'était le plus important pour moi.

Je suis une femme qui est « entrée en cinquantaine » et si, jusqu’à cet âge-là, le soleil est toujours du côté des « féminines » sans qu’elles aient quoi que ce soit à faire pour cela, une fois passée cette étape, le soleil les abandonne à moins qu’elles ne se donnent vraiment la peine d’aller toujours de son côté, à sa poursuite…

Sinon, elles sont « mises en cinquantaine » par le monde. C’est injuste mais il en est ainsi, force est de le constater.

Et c’est ce que je fais en ouvrant cette page. Je deviens tournesol « activement », je me métamorphose. C’est précisément dans ses « Métamorphoses » qu’Ovide a inclus l’histoire de Clytia.

J’irai, au travers de mes lignes, à la recherche du soleil, par mes lectures, par les arts et par tout ce que je vais vivre dès à présent.

 

Soyez les bienvenus chez moi !